La deuxième mission de la ferme est de relancer les ressources alimentaires de la forêt et revaloriser leur préparation culinaire.

Dans ces ressources alimentaires nous comptons :

  • Les racines comestibles (Il existe 5 espèces de tubercules connues).

La production de tubercules se fera à partir de boutures. Ces souches découpées en morceau puis cicatrisée et plantées dans les zones propices de la ferme.

  • Le miel sauvage, issu des plantes médicinales, permet de lui donner l’appellation miel médicinal.

Tous les nids d’abeilles vivant à l’état naturel dans les troncs des arbres et autres abris seront recherchés et identifiés. Ces nids d’abeilles seront domestiqués, rapprochés et regroupés dans des zones de proximité permettant une production plus importante et une meilleure surveillance.

 

  • Les arbres fruitiers oubliés (cocotiers, manguiers, papayers, dattiers …)

Une grande partie de ces arbres fruitiers seront achetés pour permettre un résultat plus rapide. Ensuite la pépinière aura la mission de les reproduire.

Les animaux de la forêt (tenrec, hérissons, pintades, escargots…) qui constituaient auparavant l’essentiel de l’apport en viande aux Mikéas, seront élevés, surveillés et protégés au moyen de cages ou bassins mais toujours en plein air et liberté.
Programme d'entraide avec la population malgache basé sur la gestion durable des richesses naturelles naturelles existantes, de la forêt des Mikéas, menacées de disparition.
Tél. : 01 49 96 00 66 Email : nathaliemunoz@valamada.com